Le Mali Avance avec la Couverture Sanitaire Universelle

  

Malgré la situation sociopolitique et économique difficile à laquelle le Mali fait face, le Gouvernement continue à poursuivre ses efforts vers la Couverture Sanitaire Universelle (CSU), qui est clairement mentionné dans la nouvelle vision du Plan National Santé. L’ONU joue un rôle actif dans les efforts pour reconstituer l’ordre au Mali et l’OMS a introduit le Partenariat UHC en juin 2013. Un coup militaire a eu lieu un jour avant dans le pays et les partenaires de développement ont decide de mettre un frein à leur coopération formelle. Le lancement du programme UHC a stimulé des donateurs majeurs, y compris les Pays-Bas et le Canada, pour fournir une assistance technique et budgétaire. De plus, le financement de services médicaux pour la couverture universelle (2013-2023) a été adopté.

Le Plan National Santé (PDDSS) de base datait de 1998-2007 et a été prolongé jusqu’en 2011. Un nouveau plan a été développé pour 2014-2023, y compris le renforcement des capacités pour des acteurs dans la planification de santé décentralisée; l’accomplissement d’études sur des questions de santé prioritaires. De plus, l’élaboration d’un plan quinquennal sur la santé et le développement social (PRODESS III) a été validé le 4 juin 2014. Ces documents clés pour le planning aideront à convaincre d’autres donateurs qu’il vaut la peine d’investir dans la santé au Mali. Se remettant de la suspension d’aide, il y a un besoin de développer plus de stratégies pour mobiliser le financement afin de mettre en œuvre le plan quinquennal et d’atteindre les objectifs principaux.

 

 

 


“La CSU ne devrait pas être un programme autonome, mais devrait plutôt être intégrée avec ce qui se passe dans le pays,” a dit docteur Mohamed Lamine Dramé, conseiller des systèmes de santé avec l’OMS. La mission de lancement en juin 2013 a identifié les priorités principales du plan de la santé qui seront soutenues par le Partenariat EU-LUX-WHO. Le Ministère de la Santé a organisé des ateliers où les participants ont choisi plusieurs domaines d’assistance, tels que le renforcement des capacités dans le développement et la mise en œuvre du plan de santé, ainsi que le renforcement du partenariat et du dialogue politique décentralisé. Un grand forum national sur la santé sera organisé plus tard cette année avec l’assistance de l’OMS et d’autres donateurs.

Laissez un commentaire

43 + 4 =