Dialogue dynamique dans un contexte défiant : Une formation pour une réforme de santé participative au Mali

Facilitation du travail de groupe par Moussa Gueye du ‘Collective Leadership Institute’, Bamako, Mali.   Photo: Collective Leadership Institute

« Un Dialogue entre Parties Prenantes est une conversation structurée relative à une question spécifique d’intérêt commun entre des individus de différents secteurs et groupes d’intérêts en vue d’atteindre un but commun, de résoudre un problème et/ou de trouver des solutions novatrices »

Telle était l’introduction au thème, donnée par les facilitateurs Moussa Gueye et Andrew Aitken du ‘Collective Leadership Institute’, lors d’une formation sur le dialogue entre parties prenantes organisée à Bamako du 9 au 12 Novembre 2015 par le partenariat UE-Lux-OMS pour la couverture sanitaire universelle (CSU).

Instaurer un dialogue structuré dans un pays encore fragilisé par les évènements d’une récente crise socio-politique, n’est-ce pas un objectif quelque peu prématuré? Au contraire, affirme le bureau de l’OMS au Mali, qui perçoit le renforcement du dialogue politique entre parties prenantes comme un élément de base dans le rétablissement démocratique et dans la mise en œuvre de la réforme de santé du pays : « Face aux interprétations diverses du concept par les différents acteurs, il est revenu au partenariat UE-Lux-OMS d’assurer que le concept de dialogue politique est non seulement compris au niveau théorique mais aussi dans la pratique, dans l’opérationnalisation », explique Dr. Yao, conseiller technique a l’OMS Mali.

Selon l’OMS, le but de la formation était d’aider le pays à renforcer le dialogue politique autour de la mise en œuvre du Programme de Développement Socio-Sanitaire (PRODESS), en mettant un accent sur le développement des capacités nationales dans les domaines suivants :

  • Dialogue politique sur les thématiques essentielles de la réforme du système de santé
  • Dialogue au niveau décentralisé
  • Elaboration, négociation et mise en œuvre des plans d’action opérationnels axés sur les résultats ;
  • Suivi/évaluation du PRODESS.

L’intérêt élevé pour une telle formation a été reflétée non seulement dans la participation à haut niveau de la part du gouvernement – représenté par vingt cinq cadres de trois ministères impliqués dans la mise en œuvre du PRODESS – mais aussi par sa cérémonie de certification : La remise de diplôme, présidée par le conseiller Ministre de la santé et de l’hygiène publique.

Cette formation dynamique et interactive a été évaluée par les participants comme extrêmement pertinente pour les processus de santé du pays : « Le contenu et l’approche sont bien adaptés aux cadres formés, car ce sont les agents chargés de l’élaboration des politiques et programmes des services qui sont présents à cet atelier. Bref, le ciblage des participants a été bien fait et permet en principe de faire bouger les choses dans le cadre du PRODESS et même dans d’autres domaines », explique un des participants.

Surtout l’aspect participatif de l’atelier, et les échanges qui ont eu lieu au cours des débats, ont été perçus par de nombreux participants comme des aspects importants « qui ont donné beaucoup de valeur ajoutée » à l’initiative.

Reste à savoir comment l’apprentissage acquis sera mis en œuvre. Selon l’OMS Mali, les prochaines étapes ont été déterminées d’un commun accord avec les participants : Un programme de formation en cascade des acteurs au niveau décentralisé (régions et districts) est en cours d’élaboration dans le cadre du partenariat UE-Lux-OMS, avec l’expectative de pouvoir le répliquer à niveau d’autres pays.

Finalement, quels résultats peut-on espérer de l’exercice? Selon un des participants, «l’application du contenu de cette formation permet d’avoir le maximum de résultats car il est très important pour la réussite de nos interventions. Souvent nous avons du mal à expliquer les échecs dans nos entreprises (actions) alors qu’il suffisait simplement d’engager un bon dialogue entre parties prenantes pour aboutir à un résultat. »

Laissez un commentaire

10 ÷ 10 =