Un forum de dialogue politique actif pour se diriger vers la couverture sanitaire universelle

Equipe du bureau de pays de l'OMS en visite a la province de Quảng Bình, Viet Nam.  Photo: Bureau de pays OMS - Viet Nam

Quand il s’agit de la santé, personne ne doit être laissé pour compte: chaque personne est importance. Ceci est le principe derrière l’engagement du Viet Nam vers la couverture sanitaire universelle (CSU) dans le cadre de son programme de développement et de la base sur laquelle le Health Partnership Group (HPG) fonctionne.

Le HPG, qui sert de mécanisme pour le dialogue politique de haut niveau, de plate-forme de coordination entre le Ministère de la Santé (MS) et les Partenaires de Développement, et de facilateur de dialogue sur les politiques, stratégies et plans du secteur de la santé, a aidé à l’avancement de cette vision. Il fournit un soutien pour le MS sur l’établissement des priorités et sur l’élaboration de politiques et stratégies sectorielles, ainsi que de plans qui sont orientés vers la réalisation de la CSU. Il est soutenu par des groupes de travail technique (GTT) qui génèrent les preuves, fournissent du feedback, et concrétisent des actions aux niveaux techniques et opérationnels.

Le HPG offre une plate-forme pour la convergence vers la CSU, et a servi de partenariat pour la realisation de cette vision. Avec le MS, l’OMS a joué un rôle prépondérant dans la facilitation de ce processus.

Le HPG, à travers l’intermédiaire de son groupe de travail technique sur la planification et le financement de la santé, a soutenu la révision de la loi sur l’assurance santé. La nouvelle loi, approuvée en Juin 2014, vise à accroître la couverture de l’assurance maladie de 67% en 2014 à 80% en 2020 en imposant un changement volontaire de l’affiliation obligatoire et une transition de l’inscription “individu” à l’inscription “famille”.

Le développement des systèmes de prestations couverts par l’assurance maladie est maintenant entrepris sous les efforts de la collaboration entre le HPG et le gouvernement.

Le HPG travaille main dans la main avec le gouvernement pour renforcer les autres composantes clés de la CSU, telles que les médicaments essentiels et les ressources humaines pour la santé. Le HPG a récemment entrepris une réunion thématique sur les produits pharmaceutiques pour le lancement de la révision de la loi pharmaceutique, et soutient le gouvernement pour la réforme du système d’éducation médicale et pour instituer des réformes à plus long terme dans le développement des professionnels de la santé.

En reconnaissance du rôle de la CSU pour le développement de la communauté de l’ASEAN, le Viet Nam, avec le soutien de l’OMS et du HPG, a organisé un évènement parallèle de haut niveau sur la CSU au cours de la 12ème réunion des ministres de la santé ASEAN tenue à Hanoi en Septembre 2014. L’événement a été co-présidé par le ministre de la Santé, le Professeur agrégé Nguyen Thi Kim Tien, et par le Directeur régional de l’OMS pour le Pacifique Occidental, le Dr Shin Young-soo. La réunion a porté sur les efforts des pays de l’ASEAN pour couvrir l’ensemble de leur population avec l’assurance maladie dans le contexte des défis des économies en croissance et de la nécessité de lutter contre les inégalités de santé qui persistent parmi les populations vulnérables et les personnes vivant dans les zones géographiquement isolées.

Le HPG aide également le gouvernement à concrétiser un renforcement des systèmes de santé locaux. Pour cela, le HPG se focalise sur les points forts du système primaire de soins de santé, sur lequel il a travaillé au cours des dernières décennies. En 2013, le Politburo, la plus haute instance du Parti communiste du Viet Nam, a proposé une résolution sur le renforcement des soins de santé au niveau local, et le gouvernement, avec le soutien de HPG, est en train d’élaborer un masterplan pour la réforme de la santé à ce niveau.

Dans la même veine, l’OMS a avancé une initiative sur les systèmes de santé transformateurs comme une approche clé de cette réforme. L’initiative prévoit des stratégies de renforcement des capacités des personnes et des communautés à contribuer aux résultats positifs ayant à voir avec la santé – une manière plus durable d’assurer l’universalité et de surmonter les inégalités en matière de santé.

Ces accomplissements et projets conduisent maintenant le développement du plan de secteur de la santé des cinq prochaines années (2016-2020) et façonnent la définition du programme de développement de la santé de l’après-2015 au Viet Nam pour s’assurer que personne n’est laissé pour compte. Le soutien offert par le HPG est très apprécié par le ministère de la Santé et ses partenaires de développement. Il continue d’être un mécanisme solide pour faire avancer le programme de santé du Viet Nam vers l’avant.

Laissez un commentaire

6 ÷ 1 =