Un Processus de Réforme de la Santé plus Inclusif au Timor-Leste

Ministre de la Santé, S.E. Dr Sergio C.G. Lobo, SPB et les partenaires au développement de la santé au partenariat Couverture Maladie Universelle UE-OMS, présentation de la feuille de route le 10 Mai 2013  

En 2013, un programme sur trois années a commencé via le partenariat LUX-EU-OMS sur la Couverture Sanitaire Universelle dans le Timor-Leste. Le but de ce programme est d’améliorer la qualité et l’accessibilité des services médicaux pour les citoyens du Timor-Leste par la promotion du dialogue de politique dans des domaines clés : le développement de politiques de santé nationale; le financement de systèmes de santé pour la couverture médicale universelle; le fournissage et l’utilisation de médicaments; les ressources humaines pour la santé; la participation communautaire; la coordination inter-sectorielle ;et l’harmonisation de la coopération internationale pour la santé.

Le Timor-Leste est classifié comme un état fragile. Pendant la violence qui a suivi le vote pour l’indépendance, la majorité des infrastructures de santé et des services ont été détruit et reconstruits depuis. Le pays a fait du progrès stable au cours de la dernière décennie: reconstruction de bâtiments de santé, expansion des service médicaux, et augmentation du nombre de travailleurs de services médicaux avec l’aide et la coopération de la Brigade Médicale Cubaine.

Le Timor-Leste a une petite population d’environ 1.1 millions de personnes, avec plus de 70 % vivant dans des zones rurales isolées par un terrain montagneux, où l’accès aux services médicaux reste un défi. Le système de santé publique est décentralisé: on fournit des services médicaux principaux par un réseau de Centres médico-sociaux des Postes de Santé et Sistema Integradu Saude Communitaria (SISCa) (ou “les services intégrés de santé des collectivités”) dans 474 emplacements pour des populations résidant dans des zones qui manquent d’accès aux service médicaux. Ce programme établit des postes fixes provisoires aux emplacements les plus éloignés et fournit des services de base approuvés par le Ministère de la Santé. Malgré ce progrès, la couverture sanitaire universelle reste encore à être réalisée, particulièrement dans les zones rurales et éloignées. Ceci est reflété par un haut ratio de la mortalité maternel (557 sur 1000 naissances vivantes) et de la mortalité d’enfant de moins de cinq ans (64 sur 1000 naissances vivantes).

Le partenariat LUX-EU-OMS sur la Couverture Sanitaire Universelle dans le Timor-Leste sert à renforcer les politiques nationales, les normes, les capacités en ressources humaines, la coordination inter-sectorielle, et l’harmonisation de la coopération internationale pour la santé. Ces actions sont conformes aux plans gouvernementaux du Plan Stratégique pour le secteur de la santé national (NHSSP) 2011-2030, qui fournit une vision de 20 années basée sur le Plan de Développement Stratégique national 2011-2030.

Le Programme, depuis son commencement, a soutenu le Ministère de la Santé pour développer plusieurs stratégies nationales : la Stratégie nationale pour la Prévention et le Contrôle de Maladies Non contagieuses (NCDs), et le Plan d’Action national NCD 2014 – 2018; la Stratégie de la Santé reproductive, maternelle, pour l’enfance et pour l’adolescence 2014-2018; et le Plan Stratégique national pour la santé scolaire (2014-2018).

Des directives de planification et de budgétisation de la santé ont été développées pour refléter les objectifs NHSSP et pour assurer un rôle central du Ministère de la Santé comme décideur et régulateur du système de santé, avec les quartiers prenant un rôle de mise en œuvre dans la planification, la surveillance, la coordination, et l’évaluation des services en réponse aux priorités nationales. Un premier atelier a eu lieu en 2013 ainsi que le développement des plans annuels pour le secteur de la santé, en collaboration avec l’OMS et d’autres partenaires. La coordination du secteur de la santé a été renforcé pour assurer la clarté des rôles et la coordination parmi les partenaires de développement et des contreparties gouvernementales pertinentes.

L’assistance du partenariat LUX-EU-OMS sur la Couverture Sanitaire Universelle a été reconnue et appréciée par le Ministère de la Santé. À la Soixante-sixième Session du Comité Régional tenue le 11-13 Septembre 2013 au bureau regional de l’OMS de l’Asie du Sud-Est à New Delhi, des fonctionnaires du Ministère de la Santé ont fait des interventions sur des sujets divers à l’ordre du jour, en renvoyant à l’assistance étant fourni par le partenariat LUX-EU-OMS sur la Couverture Sanitaire Universelle.

Pendant son adresse à la Soixante-septième session de l’Assemblée de Santé Mondiale à Genève en Mai 2014, le Ministre de la Santé Honorable du Timor-Leste, Docteur Sergio Lobo, Spb. a reconnu la contribution et l’importance du partenariat LUX-EU-OMS sur la Couverture Sanitaire Universelle, déclarant que “le Timor-Leste se concentre maintenant sur le renforcement des systèmes de santé pour assurer l’accès universel  a la couverture sanitaire et aux soins préventifs, curatifs, et rééducateurs. Ceci exige le développement et la mise en œuvre de politiques de santé nationales robustes, des stratégies et des plans. Le Ministère de la Santé, par le soutien du partenariat LUX-EU-OMS sur la Couverture Sanitaire Universelle, assurera que les parties prenantes internationales et nationales soient de plus en plus alignées autour du Plan Stratégique du Secteur de la Santé Nationale et adhèrent à d’autres principes d’efficacité de l’aide. Il se concentrera aussi sur l’amélioration de capacités techniques et institutionnelles pour la politique, la planification et le financement de la santé.”

Laissez un commentaire

1 × 5 =